Construction de l’abri : comment mettre en place un poste pour un abri d’auto

Construction de carport comment mettre en place un poste pour un

Quiconque envisage de construire un abri d’abri saura — ou éventuellement découvrir — que l’emplacement de l’abri est la clé principale de la stabilité et de la durabilité de l’abri. Peu importe la sécurité du toit de l’abri, s’il n’est pas soutenu par des entretoises robustes et droites, il y a plus de chances que l’abri s’effondre. Pour cette raison, vous devriez apprendre tout ce que vous pouvez sur la mise en place de vos carplaces. Reportez-vous aux informations ci-dessous pour plus d’informations sur ce type de projet.

Étape 1 : Envoyer du matériel

Vous devrez planter un minimum de six sièges à l’appui du toit de l’abri. Ceux-ci comprendront un à chaque coin et deux au centre. Savoir quel matériel utiliser et où planter vos postes sont des facteurs importants dans la construction d’un abri d’auto sûr. Pour le matériel de poteau, choisissez un tel que le pin traité sous pression, qui résistera à la pourriture et aux dommages causés par les insectes lorsqu’il est planté dans le sol.

Étape 2 : Hauteur du poteau

La longueur de vos poteaux vous aidera à déterminer la hauteur du toit de l’abri d’abri. Le deuxième facteur sera la profondeur avec laquelle ces pôles sont plantés dans le sol. Planifiez la hauteur de l’abri en achetant ou en coupant des poteaux qui produisent la hauteur de toit souhaitée. Une bonne règle de base est de s’assurer qu’il sera aussi haut que la personne ou le véhicule plus grand qui prévoit utiliser l’abri. Pour un toit de six et cinq pouces, vos poteaux doivent être de six pieds et cinq pouces plus les 24 pouces du mât qui sera planté. Ils devraient avoir au moins 101 pouces de long. Laissez une longueur supplémentaire pour vous assurer que vous en avez assez. Toute longueur excédentaire sera coupée plus tard.

Étape 3 : Insérer le placement

Lorsque vous planifiez où placer vos poteaux, mesurez à partir du bord extérieur de l’abri d’auto environ 24 pouces. Ce panneau sera au centre du trou de poteau. Appliquez cette mesure à chacune des six positions de poste et marquez chaque position. Conduisez des chevilles dans chacune de ces positions de poteau, puis effectuez une chaîne tendue autour du périmètre et fixée aux chevilles. Utilisez un carré de charpentier pour vous assurer que chaque poteau est de 45 degrés avec le mât extérieur le plus proche.

Étape 4 — Poteaux de plantes

Dans le signe que vous avez fait pour identifier l’emplacement de vos poteaux et sans enlever la ficelle que vous avez attachée comme un périmètre, creusez six trous qui ont un diamètre d’environ 12 pouces et une profondeur de 24 pouces. Essayez d’éviter au fond du trou qui pourrait ensuite compacter et laisser couler le poteau dedans. Dans ces trous, versez suffisamment de béton humide pour amener le niveau supérieur à environ deux pouces sous la surface du sol. Insérez dans vos poteaux pendant que le béton coulé est encore mouillé. Utilisez un niveau ou un fil à plomb pour configurer des messages à plomb.

Étape 5 : Couper les poteaux plantés

Lorsque le béton de poteau est durci (généralement 48 heures), utilisez le ruban à mesurer et mesure 77 pouces de haut de chaque base de poteau. Mettez une marque ici. Coupez la longueur du mât excédentaire partout où il dépasse 77 pouces.