Comment bien déguster un rhum vieux ?

Comment bien déguster un rhum vieux ?

Le rhum vieux est aujourd’hui l’une des boissons très sollicitées pour divers plaisirs entre amis ou bien d’autres. Il s’agit d’un type de rhum dont le vieillissement des alcools dépasse 3ans. Pour cela, sa dégustation se déroule en tout respect des règles de l’art. Découvrez l’essentiel à propos.

Bien choisir son verre 

Bien choisir son verre représente l’un des facteurs importants qui vous permet de bénéficier de toutes les richesses d’une boisson. En effet, il influence généralement l’aération de la cuvée et ainsi la perte des arômes présents dans un rhum vieux. Il est préférable d’opter pour un verre qui dispose d’une large base. Cela favorisera une meilleure assise du rhum dans le contenant. À noter aussi que vous serez tenté de vous servir à plusieurs reprises avec un modèle trop petit. Par contre, vous risquez rapidement de vous saouler avec un verre trop large.

Mettre son nez à l’épreuve

Le choix du verre n’est pas l’unique critère à considérer pour déguster son rhum vieux. Pour cela, il est également important de mettre son nez à l’épreuve. Il s’agit d’un organe sensoriel précis qui vous permet de dénicher les divers arômes que comporte la boisson. Sachez que les premières sensations comptent vraiment pour la dégustation d’un rhum. 

Goûter son rhum vieux

Après avoir apprécié les divers arômes, vous pouvez par la suite goûter votre rhum. En effet, il vous suffira juste de poser le verre sur vos lèvres afin de déduire les premières impressions. À noter qu’il existe nombreuses catégories de goûts qui caractérisent un rhum vieux.